Marielle Debos

Maîtresse de conférences en science politique à l’université Paris Nanterre et chercheuse à l’Institut des sciences sociales du politique (ISP), elle est actuellement membre de l’Institut d’études avancées de Princeton. Elle a écrit sur la violence et les conflits armés en Afrique et la politique (post)coloniale de la France au Tchad. Elle travaille actuellement sur la biométrie et les élections.